L'automne

Publié le par Henri William

Ma jeunesse, par le temps, usée,

lassée, s'en est allée.

En témoignage d'adieu

quelques souvenirs elle m'a laissés.

Les ridules composées par les rigueurs

du temps sinuent au travers des

grenues, soucis de la vie.

À pas feutrés, de son souffle tiède

l'automne m'enveloppe de ses bienfaits,

l'hiver bientôt sera là.

De son haleine glacée, il mord et étreint

les flammes du brasier.

A mes oreilles, chaque jour un peu plus

la voix de la chenue manifeste

sa présence par son halitose toujours

plus dense.

Commenter cet article